1788

François Piller, propriétaire de l’auberge «Zum Lachs», située près de la Porte de Berne à Fribourg, décide de faire construire une brasserie pour son fils, fraîchement diplômé maître brasseur bavarois. Il fait ainsi figure de précurseur, puisque jusque-là, seuls les moines, et avant eux, les paysannes brassaient la bière, avec les céréales récoltées.

1802-1877

La petite entreprise de Fribourg change de mains plusieurs fois jusqu’en 1877, avant d’être reprise par Paul-Alcide Blancpain, descendant de la famille horlogère jurassienne. Il permet à la brasserie de faire un bond en avant commercialement et l’accompagne tout au long du développement de l’industrie brassicole naissante. Avec la maîtrise de la réfrigération à grande échelle, cette dernière est à l’époque en plein essor. La brasserie est primée dans plusieurs expositions renommées pour son art du brassage.

1890

Pour la première fois, un évêque de Fribourg est nommé cardinal par le Pape. Dans le but de marquer la solennité de cette nomination, la Brasserie Blancpain brasse une bière de fête, la Cardinal. Cette bière rencontre un immense succès et Paul Blancpain décide de donner le nom de ce produit exceptionnel à sa brasserie: Brasserie du Cardinal.

1904

Le développement commercial de la brasserie exige son déménagement de la vieille ville de Fribourg. Elle investit un site proche de la gare, sans jamais interrompre sa production. Entre-temps, la bière Cardinal est devenue une véritable institution, un élément de l’identité fribourgeoise, à l’image du chocolat ou du Gruyère.

1970

En 1970, la Brasserie du Cardinal, la Brasserie Beauregard – également à Fribourg, la Salmen Brauerei à Rheinfelden, la Brasserie de la Comète à La Chaux-de-Fonds et Brauerei Weber AG à Wädenswil décident de fonder la Sibra Holding. Cardinal se transforme en marque nationale, qui s’exporte aussi vers les USA. En raison d’un déclin général de la consommation de bière, de la crise des années 90 et de la percée des bières étrangères, la Sibra Holding s’oriente vers une stratégie d’exportation, mais aussi de diversification.

1976

Première édition du Paléo Festival de Nyon, auquel Cardinal s’associe immédiatement comme sponsor.

1995

Avec Cardinal Draft, Cardinal lance la première bière pression de Suisse.

1996

Feldschlösschen-Hürlimann-Holding reprend SIBRA Holding, dont fait aussi partie la Brasserie Cardinal.

2006

Cardinal lance EVE, une boisson apéritive légèrement alcoolisée pour les femmes. Le produit connaît un grand succès dans toute la Suisse.

2011 MAI

Cardinal Draft Original et Cardinal Draft Lime Cut rejoignent l’assortiment produit.

2011 JUIN

La production de Cardinal est transférée de Fribourg à Rheinfelden. La Ville et l’Etat de Fribourg reprenant le terrain, bien centré, pour le destiner à un autre usage. L’équipe de vente déménage de Fribourg à Villars-sur-Glâne, alors que le site logistique de Givisiez est développé. Enfin, la marque nationale Cardinal continue son développement, forte d’une présence à Fribourg et dans le reste de la Suisse.

2011 OCTOBRE

Cardinal reconduit son contrat de sponsoring avec le HC Fribourg-Gottéron, l’un des plus longs jamais signés en Suisse. Parallèlement, la marque soutient l’action fribourgeoise «Original Dzodzet» et montre ainsi qu’elle est présente à Fribourg et qu'elle le restera.

2014

Cardinal lance sa première bière artisanale avec fermoir intégré. La Brunette est issue d’une amitié et incarne, grâce à un authentique savoir-faire et une véritable passion du brassage, une bière suisse sans prétention, innovante et très agréable à déguster.

2015

Cardinal relance ses compères, faisant partie intégrante de la société depuis sa création en 1788 et incarnant la philosophie unique de Cardinal. A eux deux, ils représentent les symboles traditionnels de socialisation et d’amitié, pour lesquels la marque s’engage depuis des générations. En même temps que cette relance des compères, la nouvelle Cardinal Rousse est officiellement inaugurée. Il s’agit d’une bière rousse légère et douce produite en Suisse romande.